Docteur Ordinateur Assistance informatique à domicile « Nous soignons votre informatique, nous prenons soin de vous » 0 800 942 947
5 janv. 2018

L’obsolescence programmée

Nous sommes aujourd’hui dans une époque où la consommation est une part entière de notre vie. Les entreprises sortent plus souvent de nouveaux produits, pour nous en faire changer le plus possible.
L’obsolescence programmée est un des moyens pour nous obliger à changer de produit. Dernièrement Apple et Epson ont fait l’objet de plaintes pour obsolescence programmée.
Le Doc’ vous explique ce qu’est l’obsolescence programmée et comment lutter contre elle.

Qu’est ce que l’obsolescence programmée ?

Il s’agit de l’ensemble des techniques destinées à réduire la durée de vie d’un produit, afin de permettre son remplacement plus rapide. Un produit est considéré comme obsolète s’il est périmé avant son usure normale.
En 2015, une loi a été voté punissant l’obsolescence programmée. Elle y est définit comme « l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie pour en augmenter le taux de remplacement ». Les entreprises peuvent encourir jusqu’à 300 000 euros d’amende et deux ans de prison.

Les différents types d’obsolescence programmée

  • Pour défauts fonctionnels : C’est lorsqu’une pièce du produit ne fonctionne plus et que le produit devient alors inutilisable. Il convient de changer la pièce défectueuse, mais le coût de la réparation est en rapport avec le prix de la pièce, parfois il revient moins cher d’acheter un produit neuf que de le faire réparer.
  • Péremption planifiée : Ce type d’obsolescence s’applique aux produits alimentaires et aux boissons, ils sont alors périmés après la date inscrite sur le produit.
  • Péremption indirecte : C’est lorsque les parties consommables d’un produit ne sont pas ou plus disponibles . Par exemple, les batteries ou les chargeurs des téléphones portables ne sont plus disponibles, alors que les téléphones sont toujours utilisables. L’arrêt de la production de pièces consommables est un moyen puissant à la disposition des entreprises. Le choix d’abandonner la production ou la commercialisation des produits consommables complique la tâche de maintenance et de réparation, jusqu’à la rendre impossible.
  • L’obsolescence esthétique : Il s’agit de l’obsolescence créée par l’effet de mode. Les entreprises jouent alors sur la communication de leurs nouveaux produits afin d’y vanter leurs performances, en y réalisant par exemple des comparaisons entre leur ancien et leur nouveau produit.

Les moyens pour lutter contre l’obsolescence programmée

De plus en plus de solutions sortent de terre pour contourner cette pratique. Parmi elles, un site Internet « Envie » vend dans ses 45 magasins des produits électriques et électroniques d’occasion sous garantie. De quoi faire des économies et s’équiper avec des produits encore viables.

Les réparations peuvent parfois s’avérer difficiles et on ne sait pas forcément vers qui se tourner. Un concept a été lancé en 2009 à Amsterdam, celui des repair cafés. Il s’agit d’encourager les consommateurs à réparer plutôt que de jeter. Aidés de bénévoles, on peut alors réparer soi-même ses produits sur place.

Une opération riendeneuf.org en 2018 lancé par l’association Zero Waste France. Cela consiste à encourager les consommateurs à n’acheter aucun objet neuf, afin de privilégier la réparation et les objets d’occasion.

Les agences Docteur Ordinateur sont également présentes pour la réparation d’ordinateurs, tablettes ou smartphones. N’hésitez pas à vous renseigner.
Le Doc’ vous souhaite une très belle année 2018 !

Classé dans "L’ordonnance du Doc"

  << 29-12-2017 : Réalisez vos cartes de voeux pour 2018 ! 12-01-2018 : L’astuce du Doc’ : Applications pour tenir vos bonnes résolutions >>
 

La lettre d'information du Doc

* Champs obligatoires

 
Docteur Ordinateur - SARL Docteur Ordinateur Family : Agréée Services à la Personne – 531 325 637 R.C.S. PARIS – siège social 62 rue Brancion 75015 Paris
SAS Docteur Ordinateur : 483 424 206 RCS PARIS – siège social 62 rue Brancion 75015 Paris - Tel. 0 800 942 947